Tout savoir sur le tissu Sherpa

Doux, moelleux, chaud et végétalien. Le tissu Sherpa est devenue un classique des temps froids pour de bonnes raisons. Qu’il s’agisse de couvertures, de doublures de chaussures, de vestes ou même de pantalons de survêtement, ce tissu sherpa vous laissera au chaud, prêt à affronter les froides journées d’hiver. Osez dire que vous pourriez même attendre avec impatience les basses températures qui vous permettront de porter ce tissu délicieusement doux et douillet.

tissu sherpa écru
Un exemple de tissu Sherpa écru

Qu’est-ce que le Sherpa ?

Le tissu Sherpa est un tissu tricoté lourd et moelleux, recouvert d’un poil moelleux semblable à celui d’un mouton d’un côté et d’un tissu tricoté lisse de l’autre. Généralement fabriqué à partir de fibres de coton, de polyester ou d’acrylique – ou d’une combinaison des trois – le sherpa peut parfois être fabriqué en laine ou même en bambou.

Tirant son nom des vêtements doublés de laine portés par les Sherpas du Népal, le sherpa est aussi souvent appelé faux-shearling en raison de sa ressemblance avec le mouton. Il a été conçu pour ressembler au shearling – la peau et la fourrure d’un agneau – et présenté comme une alternative écologique et moins chère à la fourrure et à la laine animales.

Alors, comment le sherpa obtient-il cette texture bouclée distincte sans fibres animales ? Des fils tordus sont tricotés dans le tissu sherpa, puis une brosse métallique les rend rugueux et crée le pelage. Les fibres de la toison sherpa sont frisées, ce qui ressemble le plus à la laine de mouton et reproduit au mieux les avantages que la laine peut offrir, notamment une isolation thermique légère.

Un vêtement entièrement en sherpa ne peut pas bloquer complètement les vents froids en raison de sa teneur en fibres et des trous créés entre les mailles lors de la fabrication du tissu Sherpa, mais il vous garde au chaud lorsqu’il est associé à un denim, une flanelle, un coton ou un daim pour l’extérieur.

Avantages du sherpa

  • Les tissus en coton et en synthétique sont faciles à nettoyer après un prélavage initial avant la couture.
  • Le sherpa n’utilise pas de fibres ou de peaux animales et constitue donc une alternative végétalienne à la laine.
  • La structure du sherpa en fait un tissu d’isolation thermique qui a l’avantage d’être duveteux et doux au toucher.
  • Le sherpa sèche rapidement et évacue l’humidité.

Inconvénients du sherpa

  • La perte de poils et le boulochage sont des problèmes courants.
  • Le Sherpa attire les fourrures d’animaux domestiques et les peluches de toutes sortes. Il est utile d’avoir un rouleau à peluches à portée de main.
  • Les sherpas synthétiques peuvent retenir les odeurs, il faut donc les nettoyer avant que les odeurs n’aient la possibilité de s’incruster dans le tissu Sherpa.

Conseils pour la couture du sherpa

Pré-lavez votre tissu Sherpa. Si votre polaire sherpa est faite de coton ou d’un mélange de coton, pré-lavez votre tissu. Le coton a tendance à rétrécir sous l’effet des températures élevées lors du lavage et du séchage.

Évitez le repassage. La laine polaire sherpa a des poils épais qu’il faut éviter d’écraser ou d’emmêler. La chaleur du fer à repasser écrase les poils duveteux et peut même faire fondre le tissu s’il s’agit d’un tissu synthétique ou d’un mélange synthétique. S’il est nécessaire d’utiliser un entoilage thermocollant pour votre motif, ne le repassez pas directement. Utilisez un chiffon de pressage, puis repassez et étalez la vapeur avec un réglage modéré de votre fer.

Utilisez des ciseaux aiguisés. Assurez-vous que vos ciseaux sont bien aiguisés avant de couper le sherpa, et coupez en une seule couche si les poils sont trop hauts. Malheureusement, pour les amateurs de cutter rotatif, ce dernier risque de ne pas être précis en raison de la nature instable des poils du tissu duveteux.

Faites attention à l’épaisseur du tissu. Coupez les pièces du patron avec le duvet dans le même sens. Si vous n’êtes pas familier avec ce terme, il s’agit de la façon dont les fibres se dressent à la surface du tissu. Ces fibres doivent toutes être orientées dans le même sens. Lorsque vous passez votre main sur le tissu pelucheux, il sera doux dans un sens et aura un aspect et un toucher différents dans un autre.

Vous devez disposer toutes les pièces de votre patron de manière à ce qu’elles soient orientées dans le même sens sur le tissu. C’est ce qu’on appelle une disposition unidirectionnelle. Si vous ignorez le revers, vous risquez de coudre ensemble deux pièces qui, bien que coupées dans le même tissu, semblent légèrement différentes.

Faites des coupes transversales au point d’arrêt. Si vous réalisez un pull, une veste ou tout autre article en polaire avec des coutures courbes, veillez à piquer vos pièces de patron dès que vous les découpez. Le sherpa, avec sa structure de tricot extensible, est très susceptible de s’étirer sans renforcement.

Pensez à utiliser des pinces. Les épingles se cachent facilement dans les plis du tissu Sherpa, et vous ne voulez pas coudre ou surjeter accidentellement vos épingles.

Laisser un commentaire