Dossier : le tissu imperméable

Le tissu imperméable est utilisé depuis un certain temps déjà pour fabriquer des articles de plein air résistant aux intempéries. Des tentes aux meubles, en passant par les vêtements de sport, le tissu imperméable constitue l’ingrédient principal de ces produits.

Toutefois, ces tissus n’auraient servi à rien sans des techniques de couture appropriées, notamment en ce qui concerne les coutures. Si les points ne sont pas faits de la bonne manière, l’article résistant à l’eau fuira.

tissu pul imperméable oeko-tex
Le tissu pull imperméable oeko-tex

Comment choisir le bon tissu imperméable ?

Naturellement, il existe un large éventail de tissus imperméables parmi lesquels choisir. Bien sûr, vous devez faire votre choix en fonction de l’usage que vous voulez en faire.

Nous vous proposons ici une courte liste de tissus imperméables populaires avec lesquels vous pourriez vouloir travailler.

  • TPU : Idéal pour la fabrication de couches lavables, doux, flexible et écologique.
  • Taffetas de nylon : Idéal pour la fabrication de parapluies, il est doux au toucher et brillant.
  • Polyester enduit de PVC : Un peu rigide, mais 100% résistant à l’eau.
  • Coton laminé : Une option agréable et écologique pour la fabrication d’imperméables et de vêtements de ski.
  • Vinyle et plastique : Des candidats parfaits pour les sacs fourre-tout et les sacs de plage, durables et flexibles.

Ce ne sont là que quelques exemples de ce que vous pouvez trouver sur le marché. Cependant, il existe d’autres types et variations de tissu imperméable parmi lesquels vous pouvez faire votre choix.

N’oubliez pas d’examiner de près leurs caractéristiques, notamment leur épaisseur, leur fabrication et leur texture.

Les tissus imperméables sont-ils respirables ?

Lorsque nous sommes actifs, nous transpirons ou transpirons et créons une atmosphère humide à l’intérieur du vêtement que nous portons, et lorsque l’effort/activité augmente, l’humidité de la sueur s’accumule à l’intérieur du vêtement. Cette humidité est un problème car non seulement elle nous met mal à l’aise, mais elle augmente également le risque de surchauffe pendant l’activité et, au repos, elle peut nous donner froid. Être mouillé dans des conditions très froides peut conduire à l’hypothermie.

La respirabilité d’un vêtement dépend fortement de son environnement. Pour pouvoir respirer et transférer l’humidité vers l’extérieur de votre veste, il doit y avoir un différentiel d’humidité entre les deux côtés du tissu imperméable. Si l’humidité est plus élevée à l’intérieur d’un vêtement qu’à l’extérieur, la vapeur d’eau voudra naturellement passer à l’extérieur, mais si c’est l’inverse (comme c’est le cas dans les climats très tempérés), la respirabilité sera moindre et vous aurez parfois l’impression qu’elle ne fonctionne pas du tout.

D’autres facteurs qui peuvent affecter la respirabilité d’un tissu imperméable sont la propreté du vêtement. Si votre veste est sale et contaminée par de la saleté, de la crasse, des huiles, etc. Les pores par lesquels la vapeur d’eau essaie de s’échapper seront alors bloqués.

Ne choisissez pas les tissus trop étanches !

Les matériaux réellement étanches peuvent être fabriqués en caoutchouc ou en plastique et ne laissent pas du tout pénétrer l’eau.

C’est un problème pour plusieurs raisons :

  • Pas de respirabilité : Sans un certain degré de respirabilité, les tissus d’extérieur imperméables peuvent favoriser le développement de moisissures à l’intérieur d’un coussin : si une petite quantité d’eau s’infiltre par une couture, elle y restera. Au lieu de sécher rapidement, l’humidité à l’intérieur du coussin deviendra rapidement un terrain de reproduction pour les micro-organismes.
  • Inconfort : Un tissu imperméable d’ameublemen qui ne respire pas peut également rendre l’assise inconfortable par temps chaud, en créant une surface moite et collante dès qu’il entre en contact avec votre peau.

Lorsque vous recherchez des tissus d’extérieur pour des applications d’ameublement, vous devriez plutôt rechercher un tissu résistant à l’eau ou hydrofuge et qui permet également une bonne circulation de l’air.

Vous avez dit résistant à l’eau ?

“Résistant à l’eau” est un terme plus transparent pour désigner un tissu qui ne sera pas endommagé par le contact avec l’eau. Le terme “déperlant” signifie que le tissu n’est pas absorbant : si vous le mouillez, vous verrez surtout l’humidité perler sur le dessus du tissu au lieu de l’absorber. Lorsque le tissu hydrofuge est mouillé, l’eau qui reste à la surface du tissu sèche rapidement.

Laisser un commentaire