Les créations zéro déchets

La technique des créations zéro déchets dont nous allons parler ici consiste en une stratégie de conception durable. D’ailleurs certaines d’entre-vous l’emploient déjà pour leurs créations.

Nous retrouvons de plus en plus cette technique dans de nombreux aspects de la vie quotidienne. Nous pouvons l’appliquer à l’alimentation, à la construction, aux soins personnels, à notre vie quotidienne et surtout à la mode.

En tant que consommateurs et connaisseurs du secteur textile, nous connaissons les conséquences des grandes industries. Les déchets générés par l’industrie du textile et de la mode constituent un grave problème. L’année dernière, la consommation mondiale de textiles a atteint 72 millions de tonnes. Cependant, seuls 19 % de ces textiles sont recyclés chaque année dans le monde.

Les créations zéro déchets, qu’est-ce que c’est ?

En France, 2.3 millions de tonnes de vêtements et de textiles sont envoyés à la décharge chaque année. Cependant, 80 % de ces déchets pourraient être réutilisés et seulement 15 % le sont. Seuls 11 à 29 % des vêtements donnés à des organisations caritatives sont vendus. Le reste est envoyé dans des pays où s’est développé un marché de l’occasion qui a détruit l’industrie textile locale, affectant également le commerce de leur artisanat et leurs habitudes vestimentaires traditionnelles autochtones.

En tant que consommateurs ou professionnels de la mode, nous devons être conscients de l’impact et des conséquences de la production et de la consommation de quantités massives de produits, et ainsi rechercher des solutions qui nous aident à éviter les effets négatifs de l’excès de déchets textiles sur l’environnement, les communautés et l’économie.

C’est pourquoi les designers ont développé diverses techniques de créations zéro déchets pour concevoir leurs produits dans le but de réduire au maximum les déchets. L’une de ces options est la technique des créations zéro déchets, qui consiste à créer des vêtements avec le moins de déchets de tissu possible. Soit en concevant des motifs qui utilisent au maximum le tissu, soit en utilisant les chutes de tissu et en les incorporant aux vêtements pour les renforcer, les décorer ou les compléter.

Les-creations-zero-dechets

Le zéro déchet comme technique de création de motifs

Les créations zéro déchets sont des techniques dont l’objectif est de réduire autant que possible les déchets de tissu lors de la réalisation du patronage et de la coupe des vêtements et d’inclure l’ensemble de la pièce de tissu dans la conception. De cette manière, l’objectif est d’introduire les déchets dans la conception du vêtement, en augmentant sa valeur esthétique et fonctionnelle tout en éliminant les déchets.

Cette technique de créations zéro déchets est utilisée depuis l’Antiquité. Des vêtements tels que le chiton grec et le kimono japonais étaient fabriqués à partir d’un tel motif. À l’époque déjà, le développement de solutions créatives répondait à la nécessité de faire des économies.

Si le tissu est utilisé à 100%, le gaspillage de tissu est réduit, avec tout ce que cela implique (la pollution vient de la collecte ou de la création de la fibre jusqu’à la finition du tissu). Elle crée également des liens émotionnels avec le vêtement final. Un tel vêtement vous montre qu’il a fait l’objet d’une longue réflexion et d’une expérimentation, ce qui a nécessité la patience et le dévouement d’une personne. En tant que concepteurs, cela nous amène également à considérer les tissus d’une manière différente, avec un respect particulier pour le tissu que vous envisagez de couper, et à n’acheter que ce dont vous avez besoin.

Il existe différentes manières et techniques de créations zéro déchets. Les designers ont perfectionné leurs techniques de travail sans déchets. Malheureusement, il n’existe actuellement aucun système de modélisation spécifique pour cela. Soulignons les trois plus importantes :

  • La technique dans laquelle les blocs des vêtements sont utilisés comme motifs fixes. Le point de départ est un modèle de base. Ensuite, tout est combiné de manière à ce qu’aucun espace ne soit laissé de côté. Cette technique exige non seulement une compréhension des règles du modèle traditionnel, mais aussi une volonté de les briser.
  • Une autre technique est basée sur l’utilisation de formes géométriques simples telles que des rectangles, des cercles ou des carrés. Il a des racines historiques dans les motifs de kimono.
  • Enfin, la dernière technique est basée sur le moulage, utilisant l’ensemble du tissu et le drapant pour obtenir la forme désirée. Cette technique de création est dominée par le tissu, son drapé et son épaisseur.

En examinant les méthodologies de travail des différentes créatrices en matière de zéro déchet, on se rend compte que chacune a sa propre façon de procéder. Mais elles partagent toutes la transparence lorsqu’elles travaillent avec leur produit. Dans la mode, la compétitivité est toujours présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]